Afrique de l’Ouest : un appel à projets de 3,5 millions € lancé en faveur de l’agriculture résiliente

Le projet GCCA+ – Afrique de l’Ouest [1] vise à participer à l’effort régional ouest-africain de mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat grâce, notamment, au renforcement de capacités des institutions régionales de l’Afrique de l’Ouest, et en soutenant l’émergence de solutions de terrains innovantes pour renforcer la résilience climatique des acteurs agricoles et ruraux.

En effet, tous les pays de la zone CEDEAO (+ le Tchad et la Mauritanie) ont inclus l’agriculture comme secteur prioritaire (adaptation et atténuation) de leurs Contributions Déterminées au niveau National (CDN). Dominée par l’agriculture familiale (principale source de revenus et de subsistance pour 70% de la population), l’agriculture ouest-africaine peine à accéder à la finance pour investir dans les capacités de production durable et dans la mise à l’échelle de solutions techniques déjà éprouvées pour faire face à aux changements et à la variabilité climatiques. Faisant déjà face à des défis structurels (saturation progressive des espaces, dégradation de la fertilité des sols, etc.), la région est confrontée au double phénomène de la variabilité et du changement climatiques qui affectent les performances agricoles, la stabilité de l’offre, l’occurrence des risques climatiques et par conséquent les revenus et la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Ainsi, la Commission de la CEDEAO promeut « une approche intégrée pour la transformation et la réorientation des systèmes agricoles visant à augmenter de manière durable et équitable la productivité et les revenus agricoles, à renforcer l’adaptation et la résilience face à la variabilité et au changement climatiques, et à séquestrer et/ou réduire les émissions de gaz à effet de serre là où cela est possible et approprié (…) »[2]. Elle a mis en place à ce titre l’Alliance ouest-africaine pour l’Agriculture intelligence face au climat, et porte aujourd’hui la définition du présent appel à propositions de projet, opérationnalisé par Expertise France.

Dans ce contexte, le présent appel à propositions porté par la CEDEAO s’inscrit donc dans les cadres stratégiques au niveau régional (ECOWAP 2025) et national (CDN), il constitue l’une des principales activités du résultat 3 (RA3) du programme GCCA + Afrique de l’Ouest :

Des projets-pilotes d’adaptation, incluant les solutions basées sur une approche écosystémique, déjà testées et mises en œuvre dans les pays de la CEDEAO et servent de références pour la réplication future sont démultipliés (extension ou réplication).

Une session d’information relative au présent appel à propositions sera organisée de manière dématérialisée, sous forme de webinar, le 25 septembre à 10h UTC. Des informations plus précises relatives à la session d’information seront mises en ligne au moins une semaine à l’avance sur les sites www.expertisefrance.fr et www.araa.org.

Les demandeurs peuvent envoyer leurs questions par courrier électronique, au plus tard 21 jours avant la date limite de soumission des notes succinctes de présentation, à l’adresse figurant ci-après, en indiquant clairement la référence de l’appel à propositions:

Adresse de courrier électronique: gccaplus.ao@expertisefrance.fr

 

Toutes les informations sont disponibles dans les lignes directrices (voir document joint).

#BRISSE

…Partenaire des acteurs de l’économie en Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici