Au 1er semestre 2019, le Cameroun a fourni à la Chine du bois en grume d’une valeur de 52,5 milliards de FCFA

268 000 mètres cubes. C’est le volume du bois en grume que les exploitants forestiers exerçant au Cameroun ont expédié vers la Chine au cours des six premiers mois de l’année 2019. Selon l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), qui révèle cette statistique, ce volume représente 7% des importations chinoises de grumes tropicales (en baisse cependant de 21% en glissement annuel), au cours de la période sous-revue.

À en croire la même source, qui vient de rendre publique sa dernière note de conjoncture sur le marché international du bois, le prix moyen des grumes tropicales importées par l’Empire du Milieu à fin juin 2019 a été de 330 dollars (environ 195 690 FCFA) par mètre cube, soit une hausse de 6% en glissement annuel.

Calculette en main, dans le cadre de leurs exportations vers la Chine, les exploitants forestiers camerounais ont engrangé, en moyenne, une enveloppe globale de 88,4 millions de dollars, soit environ 52,5 milliards de FCFA.

Mais en dépit de cette performance, le Cameroun demeure un petit exportateur de bois vers la Chine. En effet, selon les statistiques de l’OIBT, à fin juin 2019 « la Chine a importé des grumes tropicales provenant principalement de Papouasie-Nouvelle-Guinée (27%), des Îles Salomon (23%), de la Guinée équatoriale (14%), de la République du Congo (9%)… »

Sur la même période, souligne l’OIBT, « les importations (chinoises) de grumes tropicales en provenance de la Gambie et de la République du Congo ont progressé respectivement de 344% et 61% ». Les pays pour lesquels les exportations de grumes tropicales vers la Chine ont fortement diminué sont le Mozambique (-42%), la Sierra Leone (-32%), le Cameroun (-21%), le Ghana (-19%) et le Suriname (-16%), apprend-on.

#BRISSE

…Partenaire des acteurs de l’économie en Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici