CEDEACO : Emmanuel Macron officialise la fin du Franc CFA


soixante ans après les indépendances africaines. Un projet de loi, adopté mercredi en Conseil des ministres, entérine la décision prise en décembre dernier de mettre fin au franc CFA. Créé à la Libération, en 1945, il signifiait «le franc des colonies françaises d’Afrique». Tout un symbole. Le franc CFA «était perçu comme l’un des vestiges de la Françafrique», avait justifié Emmanuel Macron le 21 décembre, à Abidjan, lors de la signature de l’accord entre la France et les États membres de l’Union monétaire ouest-africaine (UEMOA: Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo).

Ainsi, la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France.Obligation qui était perçue comme une dépendance humiliante vis-à-vis de la France par les nombreux détracteurs du franc CFA.

Il a également été décidé du retrait de la France des instances de gouvernance dans lesquelles elle était présente au sein de la banque centrale.

Rappelons que les six pays de la zone Cemac d’Afrique centrale, qui utilisent aussi le franc CFA mais constituent une autre zone monétaire spécifique, ne sont pas concernés par la réforme.

 

#BRISSE

… partenaire des acteurs de l’économie en Afrique .


? Recevez toute l’actualité de l’économie en Afrique sur WhatsApp. C’est simple ! Écrivez nous au (+237) 671503482. ?


 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici