CEMAC : Les experts se réunissent pour préparer l’année 2020


Du 31 octobre au 02 novembre, à Yaoundé, le Comité Inter-Etat des experts va plancher sur les dossiers devant ouvrir l’année prochaine.

Au cours de cette grand-messe qu’abrite la capitale camerounaise, la chemise des experts contiendra 9 dossiers. Le plus important c’est le projet de budget de l’exercice 2020. Au regard de la matrice des priorités et faisant aux priorités identifiées par la dernière conférence des Chefs d’Etat, l’accent sera mis sur le renforcement de la contribution financière de la communauté aux institutions de formation de la Cemac. Pour ce faire, il faudrait au préalable que les Etats reversent l’intégralité de leur cotisation statutaire et des dettes. Au regard de la conjoncture économique et au lendemain des assemblées annuelles couplées Banque mondiale/Fmi, on peu s’attendre à d’intenses négociations. En effet, les Etats sont entre le marteau et l’enclume : c’est-à-dire, la rationalisation des dépenses, le respect de la discipline économique et financière exigée par les critères de convergence et enfin le financement du fonctionnement de la Cemac. Rappelant que depuis l’arrivée aux manettes du nouveau gouvernement communautaire présidé par Pr Daniel Ona Ondo, le budget a baissé en moyenne de 31%. Après 15% en 2018 (soit 17,7 milliards), le budget de la CEMAC est en baisse de 15,56 milliards, soit 16,04 %. En gros, il passe de 97 milliards en 2018 à 81,44 milliards en 2019.

Autres dossiers

Plusieurs autres dossiers devant être opérationnalisés en 2020 seront en discussion. Ils ont trait aux politiques communautaires, en vue de renforcer les échanges intracommunautaires, les Etats doivent adopter un nouveau règlement sur les postes de contrôles des biens.  Le communiqué de la Cemac indique que « seront ainsi examinés des dossiers relatifs à la réglementation de la sécurité de la navigation aérienne ; à l’enseignement supérieur en matière de santé et à la lutte contre les pandémies. D’autres questions à traiter en vue d’être soumises à la décision des Ministres concerneront le fonctionnement de certaines structures tel le Parlement Communautaire et le régime de ses fonctionnaires ; les rapports des organes spécialisées de la CEMAC et la validation des dossiers d’agréments des professionnels libéraux de Douane, de la Comptabilité et de la Fiscalité ».

Structure

En guise de rappel, les travaux du comité inter-Etat des experts se tiennent en prélude à la 34ème session du conseil des ministres de l’Union Economique de l’Afrique Centrale (UEAC). Les experts préparent les dossiers des ministres de l’économie des pays de la Cemac. Une institution que préside le Cameroun dans le cadre de la présidence camerounaise de la conférence des Chefs d’Etat de la Cemac.

#BRISSE

…Partenaire des acteurs de l’économie en Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici