Coronavirus : le chef du CDC Afrique appelle les pays africains à se préparer pour une seconde vague

A medical staff member measures a man's temperature as a preventive measure against the COVID-19 coronavirus on his arrival of repatriation in Gatumba, on border with the Democratic Republic of Congo (DRC), in Burundi, on March 18, 2020. (Photo by ONESPHORE NIBIGIRA / AFP)

Le directeur du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), John Nkengasong, a appelé jeudi les pays africains à se préparer à une seconde vague d’infection du COVID-19.

S’exprimant lors d’une conférence de presse en ligne, le directeur a déclaré que le continent devait se préparer à une seconde vague d’infection du COVID-19, car le nombre de nouveaux cas dans plusieurs pays africains marque une légère augmentation.

“C’est maintenant que le continent doit se préparer à une seconde vague”, a déclaré M. Nkengasong.

“Le continent a très bien réussi à maîtriser la courbe des infections, avec un pic du nombre d’infections aux alentours de juillet puis un recul régulier, mais nous commençons maintenant à observer une certaine stagnation et même une légère augmentation dans certains pays africains”, a-t-il dit.

Le chef du CDC Afrique a appelé les pays africains à renforcer les systèmes de surveillance, à augmenter les dépistages, à impliquer les communautés dans les efforts de réponse et à encourager le port du masque afin de lutter efficacement contre la pandémie.

“Si nous faisons tout cela ensemble alors nous préparons le continent efficacement pour la seconde vague qui viendra sans aucun doute. Je veux dire par là que nous avons vu ce qui se passe en Europe. Nous voulons être sûr de protéger les gains que nous avons réalisés au cours des 10 derniers mois”, a dit M. Nkengasong.

“Notre continent se trouve à une période décisive, un moment déterminant pour la lutte contre la pandémie de COVID-19. Nous avons réalisé de tels gains, mais maintenant il est temps de nous préparer réellement pour la seconde vague. Nous devons regarder ce qui se passe en Europe et observer cela avec inquiétude, mais nous pouvons faire quelque chose [pour éviter que la même chose se produise en Afrique], et le moment pour cela c’est maintenant”, a-t-il déclaré.

Le CDC Afrique, qui est une agence de la Commission de l’Union africaine dédiée à la santé publique, a révélé que le nombre total de cas confirmés de COVID-19 sur le continent africain s’élevait à 1.748.335, pour un bilan total de 42.151 morts en date de ce jeudi

 

#BRISSE

… partenaire des acteurs de l’économie en Afrique .


? Recevez toute l’actualité de l’économie en Afrique sur WhatsApp. C’est simple ! Écrivez nous au (+237) 694545739. ?


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici