L’ Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) classe le Cameroun en tête des 10 premiers fournisseurs de grumes à la République du Vietnam.

Avec une valeur des exportations chiffrée à 215,8 millions de dollars :  l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) classe le Cameroun en tête des 10 premiers fournisseurs de grumes à la République du Vietnam.

 

Soit près de 125 milliards de FCFA à fin 2018 (en hausse de près de 10 milliards de FCFA par rapport à 2017), les exploitants forestiers camerounais surclassent ceux des pays comme la Belgique, le Congo, la Chine, les USA, le Ghana, la Malaisie, le Cambodge, l’Angola, etc.

Cependant, en dépit de cette bonne performance et de l’entrée en vigueur des accords Flegt (réputés plus rigoureux sur l’origine des bois importés) dans l’Union européenne, ce dernier espace communautaire demeure la première destination des bois camerounais. La Chine arrive en 2eposition, selon les données de l’OIBT.

Devenue encore plus rigoureuse depuis quelques années, l’exploitation forestière procure officiellement au Cameroun le premier volume de recettes d’exportation hors hydrocarbures. Selon les projections de l’OIBT, cette activité devrait prendre davantage de volume dans le pays au cours des prochaines années, à la faveur de la mise en service du port en eau profonde de Kribi (en mars 2018), dans la région du Sud du Cameroun.

© Brice R. Mbodiam

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici