La RD Congo rejoint la communauté Économique des pays de l’Afrique de l’Est.

La RD Congo, pays cher au Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de rejoindre la communauté Économique des pays de l’Afrique de l’Est. « C’est très bien car l’océan Indien est prometteur en terme des échanges commerciaux. La RDC enclavée va finalement bénéficier de la zone de libre échange de l’Afrique de l’Est avec une accessibilité rapide vers les côtes Est de l’Afrique avec le Port de Mombasa et Dar-Es-Salam « se réjouit Jean-Pierre Alumba Lukamba, expert et Président de la Diaspora africaine pour le Développement, une organisation panafricaine.

Pour lui, l’intégration de la RDC au sein de la communauté Économique des pays de l’Afrique de l’Est ouvre au pays de Félix Tshisekedi une grande porte aux côtes Est de notre Continent. Cela signifie une appartenance à une union douanière, un marché commun avec circulation libre des personnes et des capitaux.

Avec cette intégration, il n’ y aura pas de visa ordinaire ni touriste entre membres et pas de droits d’ entrée sur les produits manufacturés au sein des pays membres, harmonisation des politiques d’ éducation et équivalence des diplômes, politique monétaire et budgétaire , explique l’expert.

«Notre pays est appelé à restructurer son économie afin d’accroître la compétitivité de ses entreprises dans l’objectif d’augmenter leur production, bénéficier des économies d’échelle, relever le volume des échanges et diffuser la croissance dans les autres pays membres», martèle Jean-Pierre Alumba.

Avantages

Pour lui, la croissance d’investissements conjoints, les combinaisons de circuits touristiques, abolition des charges de roaming téléphonique …sont parmi les avantages de cette intégration. A en croire Alumba, la baisse et le choix des produits sur les différents marchés et accès facile par les populations seraient également un autre avantage de cette intégration sans oublier l’accélération de l’ industrialisation malgré que chaque pays est libre pour un intérêt quelconque à s’abstenir sur une ou une autre législation selon ses intérêts. «Je ne vois que des avantages mais les Congolais malheureusement voient du noir en tout, ils vont lister mille et un inconvénient», dit-il.

Sur les réseaux sociaux, certains Congolais sont contre opposés cette intégration. «Tous ces pays pauvres veulent se greffer à la RDC, mais curieusement tous ces pays ont un PIB plus élevé à la RDC, qui par ailleurs s’approvisionne dans ces pays mais au coût élevé à cause des taxes alors que ces importations payent aussi la TVA à la vente. Il y a toute une éducation à faire et de même pour la ZLEC», réagit Jean Pierre Alumba.

 

#BRISSE

… partenaire des acteurs de l’économie en Afrique.


🛑 Recevez toute l’actualité de l’économie en Afrique sur WhatsApp. C’est simple ! Écrivez nous au (+237) 694545739.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici