le gouvernement interdit toute activité liée à QNET en Guinée


À travers un arrêté conjoint des trois ministres de l’Economie, de l’Administration du Territoire et de la Justice, le gouvernement guinéen a interdit « sur l’ensemble du territoire national toute activité liée au groupement qui se fait appeler QNET ».

 « Mouvement illicite de capitaux, trafic illicite de migrants, regroupement et formation clandestins démêlements nationaux et étrangers et manœuvres frauduleuses de nature à porter atteinte aux biens d’autrui et à l’ordre public », voilà  ce que le gouvernement reproche aux activités de QNET en Guinée.

Si la société QNET, présente dans beaucoup de pays, offre un service de d’achat en ligne, de marketing réseau et de l’auto-emploi à des jeunes, le gouvernement guinéen promet de juger toute personne qui exercerait cette pratique à partir de ce lundi, 28 octobre 2019.

Cet arrêté intervient suite au démantèlement par les services de sécurité, de plusieurs regroupements de jeunes nationaux et étrangers à Conakry et l’intérieur du pays. Ces jeunes dont certains, selon les autorités, possèdent d’anti-balles et de grigris de protection, disent appartenir à des réseaux de QNET.

#BRISSE

…Partenaire des acteurs de l’économie en Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici