Royal Air Maroc : vers le licenciement de 140 membres du personnel


Ayant été profondément affectée par les effets de la pandémie de la Covid-19, la compagnie aérienne, Royal Air Maroc (RAM), a entamé la première vague de licenciements, rapporte le site ilboursa.com.

La première phase du plan de restructuration de la compagnie comprend le licenciement économique de 140 employés, dont 65 pilotes, 59 salariés du personnel navigant commercial et 16 du personnel au sol. Les personnes congédiées ont reçu des lettres signées par l’avocat de la RAM, le mardi 25 août au soir.

Une partie du personnel navigant technique, soit les commandants de bord et les copilotes, ont déclaré avoir reçu des lettres individuelles de licenciements marquées du sceau du cabinet d’avocats Bassamat & Laraqui. Cependant, le personnel navigant commercial, c’est-à-dire les hôtesses de l’air et les Stewards, n’a pas encore communiqué sur le courrier de licenciement.

Les suspensions prendront effet à partir du 31 août, soit une date qui marquera le début du plan social déployé par la RAM pour assurer sa survie. La politique de sauvetage compte obtenir le départ de 858 salariés dont 150 pilotes selon les déclarations du PDG de la compagnie, Abdelhamid Addou, faites au mois de juillet. Une réduction de la flotte est aussi programmée étant donné que la RAM prévoit de se séparer d’une vingtaine d’avions.

Avec la perturbation continuelle du trafic aérien depuis le déclenchement de la crise sanitaire actuelle, la RAM a subi des pertes abyssales. En effet, elle a fait état d’une perte de 5 millions de Dirhams par jour depuis le début de la crise. Rappelons que le plan social en vigueur a été annoncé par la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah, le 9 juin.

#BRISSE

… partenaire des acteurs de l’économie en Afrique .


? Recevez toute l’actualité de l’économie en Afrique sur WhatsApp. C’est simple ! Écrivez nous au (+237) 671503482. ?


 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici